Conseil de lecture pour les longues soirées d’hiver

Bonjour à toutes et à tous,

Je vous propose mon coup de cœur littéraire pour Noël.

Pour ceux qui ne le connaîtraient pas encore, découvrez Nicolas BOUVIER : Photographe, écrivain, grand voyageur (Né en 1929 à Genève, mort le 17 février 1998 à Genève), il s’est fait connaître par des livres inspirés de ses expériences dans le monde entier.

Le poisson-scorpion a reçu le Prix de la Critique 1982 et le Prix Schiller 1983.

À Saint-Malo, le festival « Étonnants voyageurs » décerne chaque année le Prix Nicolas Bouvier, qui distingue un texte de grande exigence littéraire prolongeant l’esprit de son œuvre.

Ses « Œuvres » (1500 pages !) sont réunies dans la Collection Quarto/Gallimard, mais vous pouvez aussi les lire en poche (Premiers écrits ; L’Usage du monde ; La Descente de l’Inde ; Chronique japonaise ; Le Poisson-scorpion ; Le Dehors et le Dedans ; Voyage dans les Lowlands ; Journal d’Aran et d’autres lieux ; L’Art populaire en Suisse (extraits) ; Histoires d’une image ; Le Hibou et la baleine ; La Chambre rouge ; La Guerre à huit ans ; Routes et déroutes + photographies, cartes, documents, biographie…)

Son œuvre, jusqu’à récemment peu connue du public français, et notamment universitaire, est pourtant considérée comme un chef-d’œuvre de la littérature de voyage.

« Le monde comme une eau vous traverse, et pour un temps vous prête ses couleurs puis se retire, et vous place devant le vide, que l’on porte en soi, cet espace d’insuffisance centrale de l’âme qu’il faut bien apprendre à côtoyer, à combattre et qui paradoxalement est peut-être notre moteur le plus sûr ».

Si vous aimez la belle écriture et les voyages, vous ne regretterez pas un instant votre achat.

Je vous souhaite les meilleures fêtes que possibles….

Michel

« La Marche Nordique est un sport accessible à tous »

« Les Journées Nationales de la Marche Nordique sont de retour. L’occasion idéale de s’initier gratuitement à cette pratique dérivée du ski de fond. La sprinteuse Christine Arron, championne du monde du relais 4 x 100 mètres en 2003, chargée de mission à la Fédération française d’athlétisme a répondu à nos questions. »

En lire plus dans l’article de Christine ARRON « La Marche Nordique est un sport accessible à tous » : La marche nordique accessible à tous

Patrick DUPOUEY – « Pourquoi grimper sur les montagnes »

Note de lecture :

26 petits chapitres à découvrir avec étonnement, gravité, humour, méditation … chacun peut y trouver son compte. A prendre dans l’ordre ou de manière aléatoire.

Danger, plaisir, silence, lumière, effort, liberté, risque … sont au programme.

Un côté provocateur peut parfois agacer le lecteur, mais l’autodérision de l’auteur permet quelquefois de prendre du recul.

 

Extraits choisis dans trois chapitres :

  • Risque / Parents, qui redoutez de voir vos enfants s’exposer aux dangers de la montagne, ne la leur interdisez pas … Faites en sorte qu’ils y reçoivent, bien accompagnés, l’enseignement de la responsabilité.
  • Silence / « Tous ce qui vit fait du bruit » dit Cioran ; qui ajoute « Quel plaidoyer pour le minéral ». La montagne, monde essentiellement minéral, n’est pourtant pas le monde du silence. … les éléments, les animaux (et bien sûr ces animaux que sont les hommes, et souvent les plus bêtes), chacun y fait entendre son propre bruit.         
    Une collective de trente randonneurs partis à l’assaut d’un sommet n’observe pas facilement un silence religieux.
  • Effort / Pour le géographe, la montagne se définit par les deux critères du relief et de l’altitude. Ces deux caractéristiques, à elles seules, imposent l’effort …
    Pour moi, je préfère un bonheur inaccessible, toujours proche et toujours fuyant ; le but qui disparaît chaque fois qu’on l’atteint pour faire place à un autre, plus difficile et plus lointain.

A compléter par votre lecture. Ce livre peut vous être prêté par Eric.

Ella MAILLART – « Oasis interdites »

Ella MAILLART
Oasis interdites
Editions Payot 1989

Ella Maillart nous entraîne à travers la Chine de 1935 avec son compagnon Peter Flemming. Voyage hier très difficile en tant qu’étranger, il ne pourrait sans doute pas se refaire dans les mêmes conditions de rencontres et d’émerveillement.

A lire et à relire – Livre pouvant être mis à disposition par Eric.